Nord-Kivu/Attaque du village Beu-Manyama : Le bilan provisoire passe de 23 à 30 civils tués

Publicités

 

 

Jackson Bagheni

 

 

33 civils ont été tués, plusieurs autres portés disparus, des maisons incendiées à côté de plusieurs biens pillés, tel est le bilan provisoire de l’attaque des rebelles de l’ADF dans la nuit de ce vendredi à ce samedi 28 mai à Beu-Manyama, une agglomération située dans la localité de Babila Bakaiku en secteur de Beni-Mbau, territoire de Beni au Nord-Kivu.

D’après Kinos Katuo, responsable de la société civile, ces rebelles ont attaqué le village tôt le matin de samedi dernier.

 »Ces tueries surviennent alors que les alertes ont été lancées ça fait plus de deux semaines sur les mouvements des ADF-MTM, près de la localité de Mamove », indique les rescapés qui se sont confiés à Challengeinfo.net ce dimanche 29 mai 2022.

Selon cette même source contactée par notre reporter basé dans la zone, 10 autres corps ont été découverts après les fouilles des habitants de ce village qui fait au total 33 personnes massacrées.

Les sources militaires à travers son porte parole, le capitaine Antony Mwalushay indique que 7 rebelles ont été neutralisés ainsi que, quelques armes récupérées par les forces loyaliste.

Signalons que le bilan de 33 civils massacrés est encore provisoire car la fouille continue, conclut notre source.

Laisser un commentaire