Nord-Kivu : double attaque des ADF ce samedi 05 février à Beni 

Publicités

 

 

Jackson Bagheni

 

Les combattants ADF MTM, ont  signé leur incursion dans l’agglomération de Tandika à l’ouest de la commune d’Oicha chef-lieu du territoire de Beni au Nord-Kivu.

C’était vers 09h30 heure locale de ce samedi 05 février 2022, que ces rebelles ougandais ADF MTM ont commencés leur sale besogne.

Sur place, ils ont massacré cinq civils tous des agriculteurs qui cherchaient à ravitailler leurs familles en vivres.

Cette mauvaise situation est condamnée par la notabilité du groupement Bambuba Kisiki, à travers Kinos Katuo qui s’est confié au reporter de challengeinfo.net après midi.

Ce notable, demande aux FARDC à poursuivre ces rebelles, car ils circulent dans plusieurs agglomérations de Beni territoire en électron libre.

La deuxième attaque a eu lieu à localité Luanoli en chefferie de Watatalinga près de kikura où jusqu’à présent les coups de feu sont continuent de faire entendre.

Selon un habitant joint au téléphone, indique que jusqu’à présent rien n’est à signaler puisque c’est très difficile de quitter les lieux où ils sont cachés pour leur sécurité.

Rappelons qu’à localité de Luanoli la fois dernière, ces rebelles ougandais ADF, avaient incendiées le centre de santé de référence cette localité et emporter plusieurs biens pharmaceutique.

Rappelons que la cité frontière de Nobili s’est vidée de sa population après l’attaque du jeudi 03 février dernier, toujours dans cette semaine.

Laisser un commentaire