Nord-Kivu/Journée sans taxi moto : Premier jour du mot d’ordre respecté

Publicités

 

 

 

Jackson Bagheni

 

 

Les conducteurs des taxis motos avaient décrété dès ce lundi 18 juillet, deux jours sans activités de transport pour décrier la montée en flèche de prix de carburant et l’insécurité dans la région de Beni et Irumu caractérisée par des incendies des motos et véhicules et des tueries des civils.

Déjà le tôt le matin, tous les parkings de différentes associations des motards étaient désert. Cette situation touche plusieurs autres secteurs de la vie notamment les retards dans services par manque des motos.

Dans une ronde faite dans la cité d’Oicha par le reporter de Challengeinfo.net, il a été constaté que plusieurs cas des tracasseries ont été enregistrés car ceux qui ont des moyens personnels étaient contraints de payer des frais pour trouver un passage.

Signalons que cette journée de grève va prendre fin le mardi 19 juillet.

Laisser un commentaire