Nord-Kivu : La CARITAS Goma serait dans le viseur de la justice suite au présumé détournement des salaires des enseignants

Publicités

 

 

 

 

Jackson Bagheni

 

 

Les enseignants du territoire de Rutshuru accusent la CARITAS Goma d’avoir détourné leur salaire.

C’est Aimé Mbusa Mukanda, un notable de Rutshuru qui a livré cette information ce jeudi 23 juin au cours d’une interview accordée à la presse.

Dans une intervalle d’une année, 3 cas de détournement du salaire des enseignants ont été enregistré dans le territoire de Rutshuru et 198 enseignants de 17 écoles sont jusqu’à présents victimes et réclament que justice soit faite.

 

Il s’agit des cas suivant :

1. En date du 8 mai,2021 du détournement de 24.000.000fc paie du mois de mai 2021 de 108 enseignants de 8 écoles de Vitshumbi/lac Edouard et dont le présumé détourneur est incarcéré dans la prison centrale de Goma/Munzenze.

2. En date du 04 Juin, 2022 détournement de 23.382.000 fc paie du mois de mai, 2022 salaire des 90 enseignants de 8 écoles de Kibirizi et Kishishe dans la Chefferie de Bwito et dont le présumé reste introuvable sauf que l’auditeur supérieur militaire est chargé de chercher la solution pour que ce dernier qui se cache dans le couvent de la paroisse Catholique de Katwe soit attrapé et soit transféré devant la justice et que les enseignants soit remis dans leurs droits.

3. En date du 09 mai, 2022 1.200.000fc ont été détournés. Il s’agit du salaire de 5 enseignants de l’école Maternelle de Nyakakoma/lac Edouard et dont le présumé détourneur s’est arrangé à l’amiable avec les victimes.

La notabilité de Rutshuru recommande au gouvernement de chaque fois payer les enseignants via mobile-monnaie pour décourager ces actes de détournement, à l’organisation CARITAS Goma de s’arranger pour payer les enseignants à domicile et à la justice de condamner ces présumés détourneurs pour servir d’exemple.

Laisser un commentaire