Nord-Kivu : La Nouvelle Société Civile Congolaise sort de son silence suite à l’insécurité grandissante à Beni

Publicités

 

 

 

Jackson Bagheni

 

 

Face à l’insécurité récurrente dans plusieurs entités du territoire de Beni notamment dans les secteurs de Ruwenzori et Beni-Mbau et la chefferie de Bashu caractérisée par les massacres en répétition, enlèvements de la population civile, pillages des biens de la population et des produits pharmaceutiques dans des structures sanitaires, incendies des maisons d’habitation de la population et des infrastructures d’intérêt général, la Nouvelle Société Civile Congolaise (NSCC) territoire de Beni a réagi.

Sur ce, elle demande au Chef de l’État et Commandant suprême des FARDC et de Police Nationale Congolaise ce qui suit :

-Relever les unités militaires qui sont à l’Est de la RDC pour y déployer de nouvelles unités pour mener les opérations militaires contre les ADF et d’autres groupes armés qui endeuillent au jour le jour la population de l’Est de la RDC ;

– Équiper les militaires FARDC engagés dans la traque des ADF et d’autres groupes armés des matériels de combat appropriés pour imposer la paix très vite et d’améliorer l’enveloppe salariale des éléments FARDC qui défendent l’intégrité territoriale ;

– Création d’un centre de coordination des alertes de la population pour assurer la collaboration civilo-militaire, vu que les alertes sont souvent négligé,

– Déclarer les offensives réelles contre les bastions des ADF-MTM qui sont signalées le long de la Rivière Semuliki, Mwalika, Kaleveryo, Kanyavuri, Karuhamba, Kivasighamwagha, Kasasa, qui constitue un danger contre la population riveraine du Parc National de Virunga dans le Territoire de Beni.

Cette dernière demande à la population de maintenir la collaboration entre les autorités sécuritaires en fournissant des informations aux autorités locales et dénoncer les exactions commises à leur égard par les ennemis de la paix.

Moïse Kiputulu, coordonnateur de cette structure citoyenne qui s’est confiée à la rédaction de challengeinfo.net ce vendredi 09 septembre voudrait voir le chef de l’État congolais de vite réagir, car Beni est sous menace des ADF-MTM, dans plusieurs agglomérations.

Laisser un commentaire