Nord-Kivu : La situation est tendue dans la ville commerciale de Butembo

Publicités

 

 

 

Jackson Bagheni

 

 

Ce matin, un groupe des inconnus tous minis des morceaux d’arbres, ont barricadé les routes dans cette municipalité.

Vers la commune de Vulamba, ils ont brûlé les pneus et se sont attaqués aux jeeps des services de sécurité de la police.

Au barrière Kangonte, en pleine ville commerciale, ces derniers ont brûlé deux jeeps de la police.

Selon les sources sur place, certains hommes, surtout les agents de la police sont jusqu’à présents sans signe de vie.

Le bilan est de 4 policiers morts ainsi deux blessés.

Le reporter de challengeinfo.net, dépêché sur place a consulté certains habitants de cette ville qui indiquent que tout ça c’est dû aux propos tenus par le capitaine Antony Mwalushayi qui aurait affirmé que la ville de Butembo est bel et bien remplie des groupes de pression et des Maï Maï.

Cette dernière demande au porte-parole des opérations sokola 1 grand Nord, d’être responsable de tout acte qui s’est passé dans cette ville.

Néanmoins d’autres sources révèlent que cette manifestation est de demander à la MONUSCO de plier leurs bagages ou de déguerpir dans cette ville commerciale.

Jusqu’à présent où nous vous livrons l’information, la situation sécuritaire est très compliquée dans cette ville.

Laisser un commentaire