Nord-Kivu : Le conseil urbain de la jeunesse saisit le maire sur la situation sécuritaire de Butembo

Publicités

 

 

Jackson Bagheni

 

 

Ce jeudi 21avril, le commissaire supérieur principal, Mowa Baekitely Roger, maire adjoint de la ville commerciale de Butembo a reçu en son cabinet de travail, une délégation du conseil urbain de la jeunesse de la ville de Butembo.

Au centre de leurs entretiens, ils ont abordé les questions sécuritaires.

Au sortir de l’office de l’autorité urbaine, Franck Mukenzi, président du conseil urbain de la jeunesse de Butembo se dit inquiet de la situation sécuritaire qui reste l’œuvre de phénomène Kasuku.

 »La situation sécuritaire de la ville qui ne cesse de nous menacer, de nous inquiéter du jour au lendemain. Nous sommes derrière la jeunesse de la ville. Quand il y a des cambriolages de Kasuku qui refait surface, nous ne devons pas rester bras croisés. C’est comme ça que nous avons essayé de mener certaines investigations et les résultats ont été soumis au maire », a laissé entendre Franck Mukenzi.

Cette structure de la jeunesse dit ne pas être d’accord avec des patrouilles nocturnes de certains jeunes dans différents quartiers de la ville. Des actions qui connaissent la participation des élèves et étudiants, une fois à l’école ils sentent fatigués.

Dans cette occasion, il demande aux services compétents de classer la sécurité parmi les priorités dans cette ville commerciale.

Signalons que le phénomène Kusuku, un phénomène dans lequel les cambrioleurs font usage des pieds de bûches (fer/Kasuku) pour forcer les portes et usage des armes en feu, semble refaire surface en ville commerciale de Butembo.

Rappelons que la police a présenté à la population lundi 18 avril dernier, 10 présumés bandits qui menaçaient la quiétude de la population en commune Mususa, qui voulaient prendre pendant la nuit, les biens et les vendre le matin dans les maisons de tolérance.

Laisser un commentaire