Nord-Kivu : Le député Jean-Baptiste Kasekwa appelle à la révocation du ministre des affaires étrangères au cas où la MONUSCO reste au pays

Publicités

 

 

 

Jackson Bagheni

 

 

Le député national, Jean-Baptiste Kasekwa élu de la ville de Goma, était également présent lors des cérémonies de derniers hommages rendus aux personnes tuées dans les manifestations anti-MONUSCO à Goma.

Cette cérémonie s’est déroulée ce vendredi 05 août à l’esplanade du stade de l’unité en commune de Karisimbi dans la ville touristique de Goma.

Devant la presse locale de Goma, Kasekwa a insisté sur l’interpellation du ministre national des affaires étrangères, Christophe Lutundula lors de la rentrée parlementaire pour la session de septembre à l’Assemblée nationale.

L’élu de Goma a également invité ses collègues députés nationaux à prendre le courage et signer une motion contre le ministre national des affaires étrangères car, pense-t-il qu’il est simple d’obtenir le départ de la MONUSCO en RDC comme d’autres pays d’Afrique l’ont fait, en exemple le Tchad.

«Le ministre doit partir car il n’a pas assumé ses responsabilités et si la MONUSCO ne part pas, il sera sanctionné et révoqué à l’Assemblée nationale de la RDC », a ajouté le Député Muhindo Jean-Baptiste Kasekwa.

Signalons que les treize personnes tuées dans la marche anti-MONUSCO viennent d’être enterrées ce vendredi 05 août, sous une grande émotion d’amis et connaissances.

Laisser un commentaire