Nord-Kivu : Le député provincial Kasereka Alain alerte les autorités sur la dégradation de la situation sécuritaire dans l’est de la RDC

Publicités

 

 

 

 

Jackson Bagheni

 

 

Le questeur de l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu, Kasereka Siwako Alain a alerté les autorités sur la dégradation de la situation sécuritaire dans les territoires de Mambasa, Irumu et Beni.

À en croire cet élu provincial, ces trois territoires se vident de leur population.

« Nous sommes passés de 98 villages vidés à 422 villages vidés pendant état de siège », a t-il dit.

Le groupement Bambura Kisiki, le secteur de Ruwenzori, la chefferie de Bashu, la chefferie de Babila Babombi, la chefferie de Walese Vukutu enregistrent au quotidien les morts, s’est inquiété Kasereka Alain.

En outre, il a précisé que du 25 août au 06 septembre de l’année en cours, 61 personnes ont été massacrées par les ADF et il s’inquiète du fait que Kinshasa n’en parle pas.

Rappelons que la situation sécuritaire est de plus en plus grave et des opérations militaires de grandes envergures urgentes sont attendues.

Laisser un commentaire