Nord-Kivu : Le M23 signale une probable attaque contre son mouvement (Communiqué)

Publicités

 

 

La Rédaction

 

 

Le Mouvement rebelle M23 alerte dans un communiqué publié ce jeudi 19 mai l’opinion sur une probable attaque de leur positionnement dans la province du Nord-Kivu.

Selon le porte-parole du M23 Major Willy Ngoma, l’armée gouvernementale et ses alliés préparent des opérations contre leur mouvement pour « tenter d’obtenir des résultats avant toute enquête officielle sur leurs activités ».

De ce fait, la direction du mouvement M23 informe l’opinion qu’en dépit de la dénonciation et la condamnation par le Chef de l’État Félix Tshisekedi des alliances entretenues par les FARDC avec les groupes armés, de nouvelles rencontres ont eu lieu entre les FARDC et les groupes armés élargies aux autorités administratives du territoire de Rutshuru et les premiers éléments membres des groupes armés formés par les FARDC ont été déployés sur la ligne de front le mercredi 18 mai.

Rappelons que la première phase des consultations entre les groupes armés locaux de la RDC et le gouvernement s’était clôturée mercredi 27 avril dernier à Nairobi au Kenya.

À l’issue de ces travaux, les Présidents Kenyan et Congolais avaient exhorté les groupes armés de l’Ituri, du Nord et Sud-Kivu à privilégier la voie de la paix en déposant les armes.

Laisser un commentaire