Nord-Kivu : Les activités ont été paralysées à Beni

Publicités

 

 

Jackson Bagheni

 

 

 

La journée de ce lundi 04 avril a été un peu tendue en commune de Mulekera.

La police annonce avoir maîtrisé la situation, et, tout tourne normalement.

Cependant, onze jeunes ont été interpellés par la police au quartier Ngongolio et d’autres coins de la dite municipalité. Ngongolio est un quartier situé en commune Mulekera, ville de Beni, province du Nord-Kivu.

Nasson MURARA, communicateur de la police nationale congolaise Commissariat urbain de Beni a présenté ces jeunes à la presse ce lundi 4 avril 2022 et a précisé qu’ils sont soupçonnés d’être à la base de la destruction de l’éclairage public dans ce coin de la ville de Beni.

 »Ils ont été interpellés par la police. Derrière eux, il y a des fils de l’éclairage public qui ont été méchamment détruits. On s’est réveillé, on a constaté aussi le dégât.C’est pourquoi, la police était sur terrain dans sa mission régalienne, la sécurisation des personnes et de leurs biens. Il y a ces personnes qui sont interpellées… c’est l’OPJ (Officier de police judiciaire) après avoir auditionné, qui va déterminer la responsabilité de tout un chacun», a laissé entendre Nasson Murara.

D’après le communicateur de la police, cette destruction est intervenue dans la circonstance liée aux messages des tracts ramassés en commune Mulekera.

Des tracts qui «parlaient de la fin de l’état de siège, de l’insécurité qu’eux qualifient grandissante dans la ville».

Pour ce fait, Nasson Murara appelle les jeunes à travailler à l’intérêt de la population, mais non à la destruction des installations de l’éclairage public. Une situation qui risque d’impacter négativement la volonté des bienfaiteurs.

Il sied de noter que les mouvements citoyens de Beni avaient également annoncé une descente dans les rues ce lundi pour réclamer la libération des militants de la LUCHA condamnés à 12 mois de prison ainsi que la fin de l’État de siège.

Notons que des cas de barricades ont été enregistrés le matin de ce lundi 4 avril dans les quartiers Kalinda, Ngongolio et Butsili, en commune Mulekera. Une situation qui a été vite maîtrisée par les agents de l’ordre.

Laisser un commentaire