Nord-Kivu : les activités paralysées par le mouvement « Parlementaires debout » à Furu

Publicités

 

Jackson Bagheni

Les activités scolaires ont été paralysées dans la quasi-totalité des établissements scolaires de la partie nord de la ville de Butembo dans les communes de Vulamba et Bulengera, ce vendredi 21 janvier 2022.

À la base, des jeunes qui seraient membres du groupe de pression « Parlement debout de Furu », ont contraint les écoliers dans la vallée Kavaghendi. Ce mouvement serait pour faire respecter la journée ville morte décrétée par cette dernière, dans le but de réclamer la levée du couvre-feu instauré par le gouverneur du Nord-Kivu le lendemain de l’attentat de Beni.

La police est intervenue pour maîtriser la situation. Le commandant de la Police nationale congolaise, commissariat urbain de Butembo, souligne que les forces de l’ordre ont utilisé une bombe à gaz lacrymogène lors de la dispersion des manifestants et trois personnes. Trois manifestants ont été interpellés.

Les activités ont repris normalement au centre-ville. Alors qu’à Furu les activités commerciales restées fermées et la psychose prend du terrain.

Laisser un commentaire