Nord-Kivu : Les activités socio-économiques paralysées ce lundi à Oicha

Publicités

 

 

Jackson Bagheni

 

 

Les activités socio-économiques ont été paralysées ce lundi 25 avril à Oicha, suite aux tracts éparpillés par la Véranda Mustunga annonçant deux journées sans activités.

Ce document qui serait attribué au groupe de pression véranda Mutsanga met à cause la persistance de l’insécurité dans la région de Beni au Nord Kivu et Irumu en Ituri.

Ces paperasses sollicitent aussi la baisse des frais de participation aux examens d’état édition 2022 en province du Nord Kivu, dont le montant est fixé à soixante cinq dollars américains qui équivaut à cent vingt- un mille francs congolais selon l’arrêté du gouverneur militaire de cette province.

L’on peut aussi lire la levée de l’état de siège dans les deux provinces sous l’administration militaire, sur cette affiche, dont le bilan est jugé mitigé.

Par conséquent, le crépitement de quelques coups de balle se sont fait entendre dans les coins chaud de la commune d’Oicha, crepités par les éléments de l’ordre déployés sur les artères principales pour disperser les jeunes mal intensionnés qui voulaient semer le trouble à l’ordre public au quartier Masosi.

Signalons que certaines écoles ont fermé leurs portes craignant ces jeunes de la véranda Mutsunga.

Les services de l’ordre ont interpellé plusieurs jeunes qui troublaient l’ordre public. Toutefois, les autorités de l’état de siège demandent à la population de vaguer librement à leurs occupations.

Laisser un commentaire