Nord-Kivu : Les déplacés de guerre vivant dans les salles de classe à Oicha assistés par une chorale de la paroisse Saint Esprit

Publicités

 

 

 

Jackson Bagheni

 

 

Une centaine des déplacés de guerre cantonnés dans des salles de classe de l’Institut Mabalako, situé au quartier Pakanza, en commune d’Oicha ont bénéficié ce samedi 30 juillet d’une assistance en vivres et non vivres.

Ce don composé essentiellement d’une quantité importante du savon, du sel, des bananes ainsi que d’un colis d’habits est l’œuvre de la chorale les Anges du Ciel de la paroisse Catholique Saint Esprit Oicha.

Selon Kakule Kahiromonda Simphory, président de ladite chorale, sa troupe a été motivée par les conditions misérables de vie que traversent ces victimes des atrocités de guerre causées par les ADF dans les agglomérations prises pour cible.

Il indique que ce don est le fruit réuni de tous les contribuables et membres de la chorale. C’est ainsi qu’il souhaite que d’autres personnes de bonne volonté viennent en aide à ces déplacés qui manquent à quel saint se vouer à ce moment où l’allure sécuritaire n’inspire pas confiance de regagner leurs milieus d’origine.

Au même moment, les bénéficiaires qui se sont confiés à challengeinfo.net, saluent cet acte caritatif posé à leur égard et ont émis les voeux de voir ces bons samaritains aller de l’avant.

Signalons qu’au chef-lieu du territoire de Beni dans la province du Nord-Kivu, plusieurs déplacés venus de différents villages sont sans assistance humanitaire.

Laisser un commentaire