Nord-Kivu : Les FARDC confirment avoir déjoué une attaque des rebelles ougandais à Beni

Publicités

 

 

 

Jackson Bagheni

 

 

Une tentative d’incursion des rebelles ougandais ADF-MTM a été déjouée dans la nuit du vendredi 15 au samedi 16 juillet par les FARDC, au quartier Rwangoma, commune de Beu, dans la ville de Beni.

Cela a été déjoué grâce à l’alerte de la jeunesse de la place et les forces loyalistes ont alors remercié la population pour leur mobilisation au côté des FARDC.

Aucune perte ni en vie humaine ni moins en matériel n’a été enregistré.

Cette incursion des ADF dans les périphéries de la prison centrale de Kangbwayi, se justifie par le soucinde l’ennemi de libérer la majorité de leurs commandos arrêtés par les FARDC dans différentes opérations.

Tout ceci montre noir sur blanc, que les terroristes des Forces Démocratiques et Alliées (ADF), connaissent un sérieux problème d’effectifs, car les FARDC les ont infligées de lourdes pertes.

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo remercient également les lanceurs d’alertes de la ville de Beni qui ont alerté la soirée de vendredi dernier sur la présence de l’ennemi dans ce coin de la ville et cela d’une manière professionnelle et en temps réel. Ceci a permis au commandement du secteur opérationnel SOKOLA 1 Grand Nord à prendre des mesures sécuritaires adéquates pour protéger la population et ses biens.

Les FARDC demandent à tout le monde d’être vigilant pendant ce moment où l’ennemi cherche à tout prix de faire des incursions dans les grandes agglomérations pour gonfler leurs effectifs.

Le porte-parole des opérations Sokola 1 grand Nord, le capitaine Antony Mwalushay qui nous livre cette information, demande à toute la population d’être comme les jeunes de Rwangoma en vue de mettre fin à l’ennemi dans la région de Beni.

Laisser un commentaire