Nord-Kivu : Les FARDC lancent de nouvelles offensives pour déloger complètement les M23 à Rutshuru

Publicités

 

 

Jackson Bagheni

 

 

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo ont lancé de nouvelles offensives contre les rebelles du Mouvement du 23 mars (M23) depuis la matinée de ce mercredi 06 avril dans plusieurs collines du territoire de Rutshuru dans l’Est du pays.

Des bombardements des quartiers généraux de cette rébellion sont signalés ainsi que d’innombrables dégâts côté ennemi, apprend-t-on des sources militaires de ce coin.

Cette information a été confirmée à Challengeinfo.net par le cabinet de l’administrateur militaire dudit territoire, qui précise que l’objectif de ces offensives est de déloger les M23 dans les entités qu’ils occupent.

« Je confirme, il était du devoir des FARDC de continuer leur mission qui est de défendre l’intégrité du territoire national qui était menacé depuis le 27 mars. Nous ne voulons plus de ces M23 sur le territoire », a déclaré le colonel Muhindo Lwanzo, membre de cabinet de l’administrateur militaire du territoire de Rutshuru au micro de challengeinfo.net

Il souligne que l’armée a récupéré l’hôpital de Bugusa et la paroisse catholique de Kinyamahura, qui étaient jadis assiégés par les rebelles et poursuit ces derniers dans les collines.

Pour rappel, c’est depuis la nuit du lundi 27 mars dernier que les M23 ont attaqué plusieurs positons des FARDC dans les villages de Chanzu et Runyonyi en groupement de Jomba, poussant des milliers d’habitants de Bunagana à fuir vers l’Ouganda.

Signalons que jusqu’à présent, une psychose règne au Chef de la population.

Laisser un commentaire