Nord-Kivu : Les FARDC ont déjoué ce dimanche le jeu des rebelles M23 à Bunagana

Publicités

 

 

 

Jackson Bagheni

 

 

Les vaillantes FARDC viennent, une fois de plus de mettre en déroute, ce dimanche 12 juin, les terroristes du M23 appuyés par l’Ouganda et le Rwanda dans leur ignoble tentative d’occuper Bunangana.

Après avoir attaqué, tôt ce dimanche matin, les faubourgs de l’agglomération de Bunangana au Nord-Kivu et après être arrivés à 3 kilomètres du centre de Bunangana, les combattants terroristes du M23 ont dû battre en retraite face à la puissance du feu nourrie des forces de défense et de sécurité.

Les terroristes du M23 ont pris la fuite. Les FARDC qui sont en train de faire le ratissage, sont à leur trousse, selon nos sources sur place.

En ce moment précis, la situation est redevenue calme à Bunangana et ses environs.

À en croire nos sources, le M23 ne bénéficie pas seulement du soutien du Rwanda. Il serait aussi appuyé par l’Ouganda qui le ravitaille en armes, munitions et renseignements.

Après son échec de s’installer à Kiroliro dans le territoire de Masisi au Nord-Kivu, pour exercer des pressions sur la Communauté Internationale afin d’obtenir l’hypothétique dialogue avec le Gouvernement congolais, le M23 se bat maintenant pour l’occupation de Bunangana.

Cet important poste douanier situé à la frontière avec l’Ouganda devra lui permettre de percevoir des taxes pour son autofinancement et favoriser également la sortie de nos ressources naturelles au profit de l’Ouganda et du Rwanda.

Sous l’impulsion du Commandant Suprême de notre armée et de la police nationale, le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, et face à sa farouche détermination de restaurer la paix dans l’Est du pays, il y a lieu d’espérer étant donné que la donne a changé sur le terrain.

Laisser un commentaire