Nord-Kivu : les ONGs de Droits de l’homme vont en guère contre l’administrateur militaire de Beni

Publicités

 

 

 

Jackson Bagheni

 

Les Organisations des défenses de Droits humains œuvrant dans le territoire de Beni au Nord-Kivu se sont insurgées dans une déclaration rendue publique tard dans la soirée du mardi 02 août dernier, contre les propos non-orientés de l’administrateur militaire, ténus à Kasindi devant une foule immense.

En effet, selon des sources locales, l’administrateur militaire du territoire de Beni avait déclaré que les Organisations de défense de Droits de l’homme seraient en mèche avec la Monusco puisque c’est cette mission onusienne, car, à l’en croire, celle-ci financerait la survie aux ONGs.

Face à cela, les ONGs des Droits de l’homme demandent à l’administrateur militaire de retirer ses propos avant qu’ils ne puissent pas passer à d’autres actions.

Patrick Mukohe, porte-parole de ces ONGs qui s’est confié à challengeinfo.net ce mercredi 03 août 2022, indique que, « c’est une façon de vouloir semer la haine entre la population et les défenseurs de Droits de l’homme ».

Ces organisations se réservent le droit de porter plainte à l’autorité territoriale de Beni.

Laisser un commentaire