Nord-Kivu : Les personnes non identifiées ont ravi l’arme à feu d’un militaire FARDC

Publicités

 

 

 

Jackson Bagheni

 

 

Des jeunes inconnus ont ravi une arme du type AK-47 d’un militaire FARDC, dans le quartier Masosi, commune d’Oicha chef-lieu du territoire de Beni.

 »C’est depuis la soirée du vendredi dernier que nous avions appris cette information. Un militaire FARDC a perdu son arme de type Ak-47, en commune d’oicha. Et le lendemain, nous avions fait des enquêtes et jusqu’à présent, l’arme reste introuvable », a fait savoir le bourgmestre adjoint de la commune d’Oicha, Jean de Dieu Kibwana, ce mardi 16 août devant la presse.

Cette autorité indique que certains chefs des cellules dans le quartier Masosi sont arrêtés à la police nationale congolaise district d’Oicha pour des raisons d’enquête.

Jean de Dieu Kibwana demande à ses administrés de fournir les efforts en vue de retrouver l’arme perdue.

Il faut signaler que le propriétaire de l’arme est aussi arrêté à l’auditorat tout en attendant le résultat des enquêtes.

Laisser un commentaire