Nord-Kivu : Un élément de la police tué par les inconnus et son arme emporté à Bulongo

Publicités

 

 

 

Jackson Bagheni

 

 

Un élément de la police nationale congolaise a été poignardé par les inconnus la nuit de mercredi à ce jeudi 07 juillet et ces hors la loi ont emporté son arme après l’avoir tué.

La victime était un garde commis dans la commune de Bulongo, secteur de Ruwenzori, territoire de Beni, dans la province du Nord-Kivu.

La nouvelle société civile congolaise du secteur Ruwenzori, qui nous livre cette information condamne avec énergie cet acte d’assassinat.

Cette structure regrette aussi du fait que ces inconnus ont même emporté aussi une arme qui travaillait pour la sécurisation de la population.

 »Cependant nous rappelons aux uns et aux autres que cette manière de faire risque de briser le mariage que nous sommes appelés à faire avec les FARDC pour bouter notre ennemi commun qui est l’ADF », a dit Meleki Mulala, coordonnateur de la nouvelle société civile congolaise du secteur de Ruwenzori.

Cette structure citoyenne appelle la population à regarder dans la même direction avec les FARDC pendant cette période difficile que traverse le secteur de Ruwenzori afin de permettre aux mamans et papas de regagner leurs villages et champs abandonnés suite à l’insécurité.

Elle encourage les FARDC dans la lutte noble afin de traquer tout détenteur illégal d’une arme dans cette partie du Nord-Kivu.

« Une arme cachée peu vider tout un village. Nous devons décourager cette pratique incivique dans notre secteur Ruwenzori », a-t-il conclu.

Laisser un commentaire