Nord-Kivu : Un FARDC a tabassé à mort un habitant accusé d’être un élément Maï-Maï

Publicités

 

 

 

Jackson Bagheni

 

 

Un militaire FARDC a tabassé à mort, un homme connu sous le nom de Mbusa Mulerewako, lui accusant d’être un élément Maï-Maï.

Selon la Société Civile du Congo (SOCICO) secteur de Ruwenzori qui dénonce avec consternation le comportement de ce militaire basé sur la piste de Thako/Kahondi 2, localité Muramba/Ighaviro en groupement de Basongora, tout est parti d’une incompréhension opposant la victime à ce FARDC qui voulait faciliter la traversée de son épouse vers l’Ouganda transportant un petit colis de farine de manioc.

La même source indique que la victime a été dépêchée au camp militaire des FARDC Muramba et elle poursuit des soins au centre de santé de référence de Masambo, en secteur de Ruwenzori, territoire de Beni.

La Société Civile du Congo et la famille de la victime négocient l’arrestation de ce militaire afin que justice soit faite.

Laisser un commentaire