Nord-Kivu : Un policier commis à la garde de l’Hôpital général d’Oicha a fait usage des coups des balles

Publicités

 

 

 

Jackson Bagheni

 

 

Une panique a gagné le terrain au chef-lieu du territoire de Beni, après avoir entendu des coups de feu à l’hôpital général de référence d’Oicha, vers 00h20.

C’est un policier commis à la garde de l’Hôpital général de référence d’Oicha qui a fait usage des coups des balles pour des raisons jusqu’ici inconnues.

Une panique générale s’est fait sentie dans le chef des malades alités, les garde-malades et la population environnante de l’hôpital.

La société civile noyau d’Oicha condamne avec dernière énergie cette agitation et demande à l’hiérarchie de l’incriminé de prendre les mesures nécessaires sur ce comportement, afin de décourager d’autres porteurs d’armes dans ces genres conduites.

Enfin, le noyau d’Oicha confirme à la population que le présumé auteur est déjà aux arrêts et son dossier est en instruction.

Et appelle la population à la vigilance en collaborant avec les outils de sécurité.

Laisser un commentaire