Nord-Kivu : Une bonne partie de la cité frontalière de Kasindi est dans le noir depuis le 31 juillet (Constat)

Publicités

 

 

 

Jackson Bagheni

 

 

Après les bavures causées par la mission Onusienne dans la cité frontalière en juillet dernier, plusieurs dégâts matériels sont visibles jusqu’à ce jour dans cette partie de la province.

La rédaction de Challengeinfo.net, à travers son reporter a constaté que la cabine de distribution du courant électrique qui permet d’alimenter les quartiers Lumumba et Muvingi où se trouvent les hôtels, alimentations, bistrots, magasins et certains restaurants, sont dans le noir.

Selon certains habitants rencontrés par le reporter de challengeinfo.net ce lundi 22 août, cette situation a impacté négativement sur la vie économique et sociale de ceux qui en sont privés.

À en croire, selon la Société Nationale de l’Électricité (SNEL/Kasindi), le coût de dépannage est élevé à plus de 2800$ et ce dernier a déjà été soumis au gouvernement central.

Pour rappel, cette situation c’est depuis le dimanche 31 juillet lors de passage forcé de la MONUSCO ayant aussi causé des morts et des blessés du côté civil au poste frontalière de Kasindi Lubiriha.

Laisser un commentaire