Nord-Kivu : Une débandade totale s’observe au nord ouest de la commune d’Oicha

Publicités

 

 

 

 

Jackson Bagheni

 

 

C’est depuis la soirée de ce mardi 14 juin que le déplacement de la population se fait signaler à Kekelibo, Mambanike, Matombo et Tenambo vers le centre d’Oicha suite au crépitement des coups des balles sous tentative d’incursion des rebelles ougandais ADF-MTM à la hauteur du village Mambanike dans la localité Bakila Tenambo.

C’est après l’embuscade tendu aux jeunes garçons qui allaient fossoyer au village Kithevia passant par Kekelibo, ce mardi 14 juin 2022, dans les avant midi, où la population civile a perdu deux motos, brûlées par ces ADF-MTM. Ces derniers continuent à rôder les alentours d’Ouest de la commune d’Oicha.

La société civile Noyau d’Oicha n’a pas cessé d’alerter les outils de sécurité sur la présence de ces hors la loi. Il est une fois de plus impérieux que les autorités prennent des dispositions pour sécuriser la population de la localité Bakila Tenambo et d’Oicha et ses environs.

Pour l’instant, les rues et avenues sont pleines de la population qui fuit vers les quartiers d’Oicha supposés sécurisés. Il sonne 20h41 dans la Commune d’Oicha.

« Nous risquons de nous réveiller avec un bilan inquiétant si rien ne sera fait par les outils de sécurité sur les lieux vidés de la population », indique le rapporteur de la société civile d’Oicha, Kasereka Kasayirya Darius.

Celui-ci demande à la population de demeurer vigilante et de réserver un accueil aux compatriotes qui viennent de se déplacer.

Pendant ce temps, l’Administrateur militaire de territoire de Beni devrait suivre de près les différentes positions militaires pour les pousser à traquer l’ennemi et ne pas jouer à la défensive dans leurs camps militaires.

Laisser un commentaire