Nord-Kivu : Une nouvelle incursion des combattants Maï Maï a fait 9 morts à Lume

Publicités

 

 

 

Jackson Bagheni

 

 

Les miliciens Maï Maï ont fait une incursion dans la localité de Lume, secteur Ruwenzori, territoire de Beni au Nord-Kivu.

Lors de cette attaque attribuée aux Maï Maï, ces hors la loi ont incendié la structure sanitaire de la place où les sources officielles comptabilisent 9 personnes calcinées dont 3 enfants.

Après le forfait, les FARDC ont neutralisé 3 combattants Maï-Maï et capturé 1 dans la nuit du jeudi 7 à ce vendredi 8 juillet, dans cette commune.

Ces rebelles du mouvement Mai Mai YIRA, dirigés par un certain Kambale alias Dido, sont responsables des massacres qui ont endeuillé la population de la localité de Lume.

Quelques maisons des citoyens ont été également incendiées avant l’arrivée sur place de l’armée Républicaine.

Après échange des tirs avec les éléments des FARDC venus pour sauver la population, ces rebelles Maï Maï YIRA, ont pris fuite vers la colline Burumiha prêt d’une autre colline de Kizumbura où les FARDC sont à leurs trousses jusqu’à présent.

Le combattant Maï Maï YIRA capturé par les FARDC est entre les mains des services spécialisés pour exploitation. L’ordre a été rétabli dans cette partie de la province du Nord-Kivu, malgré la peur qui est encore visible au sein de la population locale.

Réagissant à cette nouvelle incursion, le notable Papy Bulere, plaide pour l’ouverture d’un centre de formation militaire des jeunes à Nyaleke afin que ces derniers puissent prendre des armes pour appuyer l’armée régulière dans les opérations de traque des ADF-MTM et leurs alliés en vue d’éradiquer complètement l’ennemi de la population.

Ce notable de la province du Nord-Kivu présente ses sincères condoléances à toutes les familles victimes des massacres des civils dans la localité de Lume, dans la province du Nord-Kivu.

Laisser un commentaire