Nord-Kivu : Une position militaire attaquée par les miliciens Mai-Mai à Bulongo

Publicités

 

 

 

Jackson Bagheni

 

 

L’insécurité règne dans le territoire de Beni précisément dans le secteur Ruwenzori. 8 groupes armés créent une coalition dénommée “CFNDC” pour participer aux prochaines étapes du dialogue de paix.

La position militaire située dans la cellule Kisanzi, du quartier Kihome, en commune de Bulongo secteur de Ruwenzori, dans le territoire de Beni (Nord-kivu), a été attaquée la nuit de lundi à ce mardi 28 juin 2022.

Des sources militaires attribuent cette dernière attaque aux jeunes Mai-Mai, actifs dans cette commune rurale du secteur Ruwenzori, sur la route Beni-Kasindi.

On dénombre des pertes dans le rang des militaires FARDC et Mai-Mai, sans oublier quelques blessés graves.

Au cours de leur assaut, ces hors la loi ont réussi aussi à emporter deux armes AK-47, dans la matinée.

Cette information est confirmée par le porte-parole des opérations Sokola 1 Grand, le capitaine Antony Mwalushay, qui précise que lorsque l’armée tentait rétablir l’ordre, un civil a été atteint d’une balle et c’est ce qui a causé une panique dans la commune de Bulongo.

Les forces armées régulières ont riposté et repoussé l’ennemi après un combat de 3 heures. Pour le moment, le calme est revenu sur place après la mise en déroute des assaillants.

L’armée régulière contrôle ce village et appelle la population à dénoncer les mouvements des miliciens pour en finir avec eux.

Laisser un commentaire