Nord-Kivu : Une poste de l’ICCN incendiée après la tuerie d’un cultivateur par un eco-garde

Publicités

 

 

 

Jackson Bagheni

 

 

Les groupes de pression et la société civile sont descendus dans la rue ce jeudi 22 septembre pour réclamer la justice après la tuerie d’un homme par un eco-garde de l’ICCN au quartier Congo ya Sika, au poste frontalier de Kasindi.

Une poste de l’ICCN incendiée, tel est le bilan de cette manifestation.

Cette situation est à la base d’une paralysie des activités socio-économiques dans le milieu.

Signalons que le conflit entre la population et les ecogardes existent depuis plus de 8 ans.

Laisser un commentaire