Nord-Kivu : Une vingtaine des officiers et sous officiers de la police formés sur l’entretien, l’orientation et la protection des victimes et des témoins à Butembo

Publicités

 

 

Jackson Bagheni

 

 

La session de formation des officiers et sous officiers de la police nationale congolaise, commissariat urbain de Butembo sur les violences sexuelles basées sur le genre (VSBG), s’est clôturée jeudi 14 avril 2022.

Cet atelier de capacitation a été organisé par le service genre de l’UNPOL(Police de la MONUSCO), et c’est le centre d’accueil Jolie Rêve qui a servi de cadre pour formation de formateurs.

Prenant la parole, les participants ont remercié les formatrices pour la transmission des connaissances en matière de VSBG.

«Nous remercions vivement nos formatrices à travers la Police MONUSCO et l’UNPOL Butembo pour ce travail abattu durant les 10 jours de la formation à question. Nous étions éclairés sur comment intervenir pour ces cas de violence sexuelle basée sur les genres, étant OPJ (Officiers de Police Judiciaire), et les orienter vers les structures et connaître d’autres intervenants en matière de VSBG…», a dit le commissaire IREBU au nom des participants.

Et préciser : « Qu’ils ont pris comme devise de communiquer les matières reçus à la jeunesse montante pour l’intérêt de la Nation ».

De son côté, dans son mot de clôture, le commandant adjoint en charge de la Police Judiciaire en ville de Butembo, le Commissaire Supérieur TANGIBIMA AGITI Gaston, a remercié l’UNPOL section de Butembo pour la capacitation des policiers sur le VSBG. Il appelle les participants à former les éléments au sein des unités.

« Nous remercions le chef de secteur UNPOL Butembo et le chef de cellule genre UNPOL Butembo pour organisation de cette formation qui a visé à relever et à renforcer la capacité technique et pédagogique de nos cadres… Je demande aux participants des formateurs de ne pas garder ce que vous avez appris pour vous même, mais d’aller former les autres dans vos unités pour lutter contre ce fléau de violence sexuelle en ville de Butembo. Encore, une de plus, nous remercions le staff de l’UNPOL», a-t-il expliqué à challengeinfo.net

Signalons que cette session de formation a été sanctionnée par un brevet, remit à chaque participant.

Notons également que durant les 10 jours, ces formateurs ont été outillés sur le thème : l’entretien, l’orientation et la protection des victimes et des témoins des violences sexuelles basées sur le genre dans le respect des droits de l’homme, de liberté fondamentale et dès normes internationales.

Définition de différents concepts; les causes et conséquences des violences sexuelles; les infractions des violences sexuelles en droit positif congolais; les techniques d’enquête des violences sexuelles basées sur le genre; comment auditionné un enfant victime…, sont les quelques matières étudiés durant les 10 jours.

Laisser un commentaire