Nord-Kivu : Voici la cause du déplacement massif des habitants du village Mambanike à Oicha

Publicités

 

 

 

 

Jackson Bagheni

 

 

Au moins deux coups des balles ont été entendus mercredi 29 juin dernier, aux environs de 21h00 dans le village de Mambanike situé dans la localité Bakila Tenambo.

L’auteur serait un policier en état d’ébriété. C’est cette situation qui a occasionné un déplacement massif de la population de Moba, Mambanike du quartier Mbimbi et une partie du quartier Oicha 1, vers les endroits sensés sécurisés.

La population a passé nuit dans de mauvaises conditions, certains dans des familles d’accueil et d’autres aux balcons du centre d’Oicha.

Le Centre pour la promotion des droits humains (CPDH) condamne ces agissements des agents de l’ordre qui, pour un moment s’en donnent à crépiter des balles pour des motifs non connus et exige son arrestation pour qu’il réponde de ses actes.

En outre, il recommande qu’il serait impérieux que les autorités desdits services renforcent la discipline au sein des équipes.

 »Nous sommes dans une zone opérationnelle où certains ne doivent pas chaque fois s’aventurer en causant terreur à la population », a dit Kasereka Kasayirya Darius, coordonnateur de cette ONGDH qui s’est confié à challengeinfo.net dans la matinée de ce jeudi 30 juin.

Laisser un commentaire