Nouvelle incursion des ADF à Oicha : 3 morts dont 1 policier, 2 blessés, 4 maisons incendiées et une moto brûlée (bilan provisoire)

Publicités

 

 

 

Jackson Bagheni

 

 

Une nouvelle incursion des rebelles ADF a été signalée dans la nuit du mardi à ce mercredi 22 juin, au quartier Mabasele situé à peu près 3 km du grand rond point d’Oicha, en allant vers la partie ouest d’Oicha, chef-lieu du territoire de Beni, dans la province du Nord-Kivu.

Selon notre source qui nous livre cette information, le bilan provisoire fait état de 3 morts dont 2 civils et 1 policier, 2 blessés, 4 maisons incendiées et une moto brûlée.

Les blessés ont été conduits à l’hôpital général de référence d’Oicha pour les soins appropriés.

Certaines sources sécuritaires parlent d’une attaque rebelle repoussée farouchement par les Forces Armées de la République Démocratique du Congo.

Des sources concordantes attestent qu’il s’agit des tirs en armes lourdes et légères qui se sont faits entendre à Mabasele.

Cette situation a été à la base de la peur dans le chef des habitants ayant ainsi causé leur déplacement vers les quartiers jugés sécurisés.

Par contre, les sources de la fondation Me Achille Kapanga à travers son coordonnateur, avance un bilan de trois morts, dont deux civils et un policier, une boutique pillée, et plusieurs personnes portés disparus lors de cette incursion ADF-MTM la nuit du mardi au mercredi dans le Quartier Mabasele Oicha.

De son côté, le service de sécurité rassure la population que les opérations engagées par les forces de défense et sécurité dans le cadre de la pacification de cette partie du Territoire national constituent une dynamique irréversible au regard des défis imposés à la Nation par les forces négatives et face auxquelles le pouvoir public ne peut ni abdiquer ni se résigner.

Kikuku Nicolas, alors bourgmestre de la dite municipalité, appelle la population au calme et d’être vigilante tout en indiquant que les services de sécurité est entrain de changer ses batteries pour mettre en état de nuire cet ennemis.

Signalons que cette attaque est la quatrième à l’espace de dix jours seulement.

Il sied de souligner que le député national, Mate Mathieu, qui séjourne à Oicha s’est abstenu de tout commentaire sur cette situation.

Laisser un commentaire