Nyiragongo : Une vive tension s’est observée ce mardi à la suite du meurtre d’un jeune de Munigi par un policier

Publicités

 

 

 

Jackson Bagheni

 

 

La tension était vive dans la matinée de ce mardi 5 avril à Buhene en groupement de Munigi, dans le territoire de Nyiragongo au nord de Goma chef-lieu de la province du Nord-Kivu.

Plusieurs coups de balles se sont faits entendre dans ce village situé juste à cheval au nord de la ville de Goma, chef lieu du Nord-Kivu.

Et pour cause, les jeunes de ce coin manifestaient contre l’assassinat d’un jeune du coin, vendeur des crédits prépayés, par un élément qui serait de la police la soirée de lundi 4 avril dernier.

Selon Pierre Mutokwe, membre du Conseil de la jeunesse de Buhene, le jeune homme répondant au nom de Blaise, d’une vingtaine d’années révolue, a été tué par un policier en état d’ivresse avec qui, il se disputait une femme. Et par mégarde, ce dernier ayant mal digéré la dispute, a fait crépiter des balles par mal chance une balle à touché le jeune qui a succombé sur le champ.

Il renseigne que deux jeunes garçons ont été gravement blessés dans ces altercations entre jeunes et police.

« Il y avait une vive tension depuis hier soir vers 20h. Tout a été causé par un policier qui était en état d’ivresse et qui a eu de la discorde avec un jeune garçon au sujet d’une jeune fille. Ce matin, il y a beaucoup de pierre sur la chaussée et la police est venue pour tenter d’apaiser la situation et cela a créé une résistance entre les jeunes en colère et la police. Nous venons d’enregistrer deux blessés », a-t-il fait savoir.

Signalons que le situation est redevenue normale en début d’après midi de ce même mardi 5 Avril.

Mais selon la même source, la circulation sur l’axe routier Goma- Nyiragongo a été interrompue suite à cette situation qui a été aussi à la base de la paralysie socio-économique et même scolaire dans cette région située au sud du territoire de Nyiragongo.

Laisser un commentaire