Pénurie de carburant : Didier Budimbu rassure

Publicités

 

 

Rédaction

 

Le ministre des Hydrocarbures, Didier Budimbu, a tenu une réunion d’urgence au matin du lundi 4 avril 2022 avec les sociétés pétrolières Sep Congo, Sonahydroc, Cobil, Total, Engen ainsi que d’autres entreprises commerciales intervenant dans le secteur sur la rumeur d’une pénurie du carburant circulant avec persistance à Kinshasa avec la difficulté observée par la population pour s’approvisionner en produits pétroliers.

Sep Congo, qui assure la logistique et le stockage des produits pétroliers, confirme qu’il n’y a nullement pénurie et qu’il dispose d’un stock devant servir les usagers.

Ce qui s’est observé, assure-t-on, c’est juste un petit souci technique qui s’est rapidement arrangé selon le DG de Engen, qui rassure la population de l’approvisionnement régulier.

Même son de cloche du coté d’autres structures disposant stations-services à travers la ville.

Sep Congo se charge, à l’heure qu’il est, de ravitailler les stations-services pour servir les usagers.

Le prix du carburant n’a pas connu une hausse, contrairement à ce qui se chuchotait déjà le week-end dernier. Tout compte fait, le gouvernement et les pétroliers travaillent de concert pour trouver une solution en vue d’endiguer une hausse probable du prix du carburant au niveau mondial.

Il convient de rappeler que suite à la situation qui prévaut à l’Ukraine à la suite de la guerre qui lui est déclarée par la Russie, le pétrole a connu une hausse partout au monde.

Laisser un commentaire