RDC – Belgique : « Nos peuples ont besoin d’aller de l’avant, plutôt que de se regarder en chien de faïence » (Félix Tshisekedi)

Publicités

 

 

 

La Rédaction

 

 

Le chef de l’État Félix Tshisekedi a eu un tête-à-tête avec le roi des Belges Philippe au Palais de la Nation.

Pour le chef de l’État congolais qui a livré les détails de cet échange, ils ne se sont pas appesantis sur le dossier du passé colonial.

« Nous ne nous sommes pas appesantis sur le passé », dit Félix Tshisekedi. Il reconnaît tout de même que le passé est à la fois triste et glorieux.

Selon lui, il ne faut pas ressasser le passé qui risquerait de soulever les tensions inutiles.

« Nos peuples ont besoin d’aller de l’avant, plutôt que de se regarder en chien de faïence », poursuit-il.

Pour le pardon, le président de la République estime que c’est à la Belgique de penser à cela et savoir ce qu’elle peut faire pour son passé.

« Mais, nous voulons regarder vers l’avenir », conclut-il.

Laisser un commentaire