RDC : Didier Budimbu s’implique pour rendre viable la ville de Moanda au Kongo central

Publicités

 

 

Sarah Bukasa

 

 

Le territoire de Moanda dans le Kongo central sera bientôt revêtu de sa plus belle robe.Voulue depuis plusieurs années et grâce à la signature de l’avenant 9 de décembre 2021 à Paris en France entre le gouvernement congolais représenté par les ministres des Hydrocarbures Me Didier Budimbu et celui des Finances Nicolas Kazadi.

Cette signature va permettre à la société PERENCO, qui exploite déjà le pétrole dans le bassin côtier au niveau de Moanda de produire et commercialiser de l’électricité obtenue par la transformation du gaz naturel.

Cette signature a fait bénéficier l’état congolais plus de 65 millions de dollars.

Dans le souci de permettre le développement de la cité côtière de Moanda là où s’installe, le président de la République, Félix Tshisekedi a ordonné au ministère des Hydrocarbures de mettre de côté une enveloppe de 10 millions de dollars soit 15 % du montant bénéficier de l’avenant 9 uniquement pour ce territoire qui dans les jours avenirs deviendra les poumons économiques du pays grâce à la construction du port en eau profonde.Cette enveloppe qui sera gérée par les Moandais eux même qui depuis n’a jamais bénéficié d’un seul pourcentage dans les 8 précédents avenants dans le but de faire redorer l’image de ce territoire longtemps marginalisé alors qu’il contribue beaucoup dans le budget de l’État.

À cet effet, un comité sera mis en place pour la bonne gouvernance de cette enveloppe afin que les travaux soient réalisés en temps réel, en commençant par l’électricité, en passant par les infrastructures, jusqu’à la vie sociale des Moandais, Didier Budimbu, ministre des Hydrocarbures a dit selon ses propres termes, que le ministère des hydrocarbures et avec la patrouille financière de l’ IGF, vont garder un œil sur cette enveloppe , question d’éviter les malversations financières.

Raison même de la réunion qu’ont eu les 4 ministres du gouvernement Sama Lukonde avec les chefs coutumiers pour et d’autres autorités Moandaises, pour présenter cette opportunité.

Cette population n’a pas tari d’éloges pour cet exploit jamais réalisé pour Moanda.

Grande, est la joie de Didier Budimbu de voir la ville de Moanda briller dans les jours à venir grâce à cette enveloppe. Moanda,

« il faut le dire, Moanda est les poumons du ministère des Hydrocarbures »,a dit Didier Budimbu.

Laisser un commentaire