RDC – Électrification : ANSER invite les partenaires publics et privés à la table ronde en janvier 2022

Publicités

 

Dieumerci Diaka

 

L’agence Nationale de l’Électrification et des Services Énergétiques en milieux rural et périurbain (ANSER), par le biais de sa chargée de partenariats et de communication Soraya Aziz Souleymane, a indiqué avoir invité plusieurs partenaires tant privés que publics à prendre part à la Table ronde d’ANSER qui se tiendra en Janvier 2021, lors d’une interview accordée au média Environ News en marge de la COP26 à Glasgow.

En effet, cette grande rencontre avec les partenaires, va être centrée sur la présentation des projets concrets à financer en vue de l’électrification des milieux périurbain de la RDC.

Répondant à la question de rapport qui existe entre le dérèglement climatique, Soraya Aziz a affirmé qu’à travers la COP26 ils ont réussi à démontrer ce rapport existant entre l’énergie et le réchauffement climatique.

« Il a été démontré qu’il existe un lien entre le développement durable et l’électrification et que sans développement durable, on allait vers une déforestation sauvage et qui ne produit rien en milieu rural et exhauste les ressources de la planète », a-t-elle indiqué.

« De notre côté chez ANSER, nous sommes venus avec un message, au-delà du message de la RDC pays solution, nous avons présenté le potentiel de la RDC : 100.000 mégawatts d’hydro et plus ou moins 70.000 mégawatts de solaire. Nous avons aussi lancé une invitation à plusieurs partenaires privés comme publics : à la Table de ronde d’ANSER en Janvier prochain où nous allons présenté des projets concrets à Financer », renseigne Aziz Souleymane.

Pour rappel, l’ANSER est un organe technique de l’État congolais dont la mission principale est de promouvoir les opportunités d’investissement dans le secteur énergétique en milieux rural et périurbain.

Entant qu’organe technique, l’ANSER a entrepris d’explorer les dimensions variées de la problématique de la pauvreté énergétique en RDC. Elle a, à cet effet initié une série de projets pilotes regroupés sous le label « Mwinda Epela », visant à tester les différentes technologies disponibles pouvant faciliter cette électrification de masse.

Laisser un commentaire