RDC : En fin l’ONU reconnait l’implication du Rwanda dans les attaques à l’est du pays

Publicités

 

 

 

Sarah Bukasa

 

 

C’est un ouf de soulagement pour la République Démocratique du Congo qui depuis l’agression du M23 dans l’est du pays avait pointé du doigt le Rwanda comme principal allié du M23 opérant sur le sol Congolais.

Après des enquêtes sur ses allégations, l’Organisation des Nations-Unies vient de confirmer les attaques du Rwanda en République Démocratique du Congo.

Selon le rapport des experts des Nations-Unies, l’armée rwandaise est venue en appui aux rebelles opérant dans l’est de la RDC, ces derniers mois.

Les experts révèlent que le pays de mille collines dotent des rebelles des armes afin de renforcer les troupes pour des opérations spécifiques, en particulier lorsque celles-ci visaient à s’emparer de villes et de zones stratégiques.

Le rapport précise qu »à plusieurs reprises, des images aériennes ont montré de grandes colonnes comptant jusqu’à 500 hommes armés à proximité des frontières de la RDC, du Rwanda et de l’Ouganda, se déplaçant de manière très organisée et portant une tenue et un équipement militaires standardisés (uniformes et casques très similaires à ceux des forces armées rwandaises (RDF) ».

Rappelons que le Mouvement du 23 mars (M23) est une ancienne rébellion à dominante tutsi vaincue en 2013, qui a repris les armes en fin d’année dernière pour demander l’application d’un accord signé avec le gouvernement Congolais.

Laisser un commentaire