RDC-EPST : Début ce lundi de la grève sèche dans les écoles primaires publiques

Publicités

 

 

Sarah Bukasa

 

 

Les enseignants des écoles primaires publiques en RDC ont débuté ce lundi 02 mai, une grève sèche sur toute l’étendue du territoire national.

Les professionnels de la craie réclament la mise en application du 2e et 3e palliers de l’accord de Mbudi négocié dernièrement entre le gouvernement et le banc syndical de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST).

Cette grève sèche des 3 jours, est une façon de pousser le gouvernement à honorer ses engagements vis-à-vis des enseignants.

D’après l’engagement pris par le gouvernement, l’enveloppe salariale devait passer de 370 milles à 800 milles francs et aussi les nouvelles unités et les non-payés devaient être rémunérés. La grande surprise est qu’au cours de la paie du mois d’avril, cette enveloppe est restée constante.

Laisser un commentaire