RDC : Félix Tshisekedi lance les travaux  »DRC – Africa business Forum »

Publicités

 

Dieumerci Diaka

 

Le président de la République Félix Tshisekedi a lancé ce mercredi 24 novembre 2021, le projet « DRC-Africa Business Forum 2021 » au Palais du peuple à Kinshasa.

En effet, ce forum de grande envergure a pour objectif de rassembler des parties prenantes de haut niveau en vue de dialoguer, d’identifier les opportunités et de faciliter les investissements pour augmenter la part de l’Afrique dans la chaîne de valeur des batteries, des véhicules électriques et des énergies renouvelables.

Pendant deux jours, les parties prenantes, notamment ; l’État congolais et la Commission Économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA), vont s’appesantir sous le thème « développer une chaîne de valeur régionale autour de l’industrie des batteries électriques et un marché des véhicules électriques et des énergies propres ». l’État congolais et la Commission Économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA), vont s’appesantir sous le thème « développer une chaîne de valeur régionale autour de l’industrie des batteries électriques et un marché des véhicules électriques et des énergies propres ».

Il faut retenir qu’actuellement, la RDC représente près de 70 % de la production mondiale de cobalt. Plus de 25 millions de tonnes de réserves de cobalt (2/3 des réserves mondiales) sont identifiées dans son sous-sol. Outre le cobalt en RDC, le continent africain est doté d’importantes réserves d’autres minéraux stratégiques tels que le lithium, le manganèse, le graphite et le cuivre, créant ainsi la possibilité d’une solide chaîne de valeur régionale pour les batteries, les véhicules électriques et les énergies renouvelables.

Grâce à sa dotation en minerais stratégiques qui entrent dans la composition des batteries lithium-ion, la RDC peut jouer un rôle clé dans la transition énergétique mondiale en matière de stockage de l’énergie et de mobilité électrique.

Cependant, en tant qu’exportateur de matières premières encore bloqué au stade de l’exploitation minière et du traitement des minéraux, la RDC se situe au bas de la chaîne de valeur mondiale des batteries et des véhicules électriques, ne captant actuellement que 3 % d’une valeur mondiale totale qui devrait atteindre 8,8 trillions de dollars d’ici 2025.

Laisser un commentaire