RDC : Jean-Pierre Lacroix salue les efforts du Gouvernement pour le rétablissement de la paix dans l’Est de la RDC  

Publicités

 

 

Rédaction

 

Le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, s’est entretenu, ce mercredi 23 février 2023 à l’Immeuble du Gouvernement, avec le Secrétaire général adjoint des Nations-unies en charge des opérations de maintien de la Paix, Jean-Pierre Lacroix, qui séjourne en République démocratique du Congo, depuis 48 heures.

Cette visite du numéro 2 de l’ONU s’inscrit, non seulement dans le cadre de l’évaluation de la situation sécuritaire dans l’Est de la RDC, mais aussi dans le cadre du Sommet des Chefs d’État consacré au  mécanisme de suivi de l’Accord-cadre d’Addis-Abeba qui s’ouvre ce Jeudi 24 février à Kinshasa.

Se confiant à la presse, le diplomate onusien a salué les efforts du Gouvernement congolais et l’engagement ferme du Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, pour le rétablissement de la paix dans la partie Est de la RDC. Il a  souligné que les efforts seront encore fournis par les Nations-Unies dans le même sens afin d’atteindre les objectifs de paix au pays et dans toute la Région des Grands Lacs.

« Je voudrais remercier d’abord son Excellence, Monsieur le Premier Ministre et les membres du Gouvernement qui étaient présents à cette réunion pour l’accueil chaleureux et aussi réitérer notre appréciation pour la qualité de la coopération qui existe entre les Nations-Unies, plus particulièrement la Monusco,  et le Gouvernement congolais. A propos du sommet qui s’ouvre demain à Kinshasa, nous avons fait hier une visite dans l’Est du pays, en Ituri notamment pour  visiter un site des déplacés. Nous travaillons conjointement pour protéger les  populations qui nous ont d’ailleurs exprimé leur reconnaissance pour le travail fait. Nous avons fait le point avec les autorités locales, civiles et militaires sur la situation et la manière dont nous pouvons intensifier les efforts. Il est clair qu’en vue de la poursuite des efforts régionaux, le renforcement de la coopération régionale pour faire avancer les objectifs de Paix dans l’Est du Congo, et d’une manière générale dans la Région des Grands Lacs, cette coopération est indispensable. Il y a beaucoup d’efforts qui ont été faits. Tout à l’heure, avec son Excellence Monsieur le Premier Ministre, nous avons évoqué l’engagement personnel de son Excellence, Monsieur le Président Tshisekedi à cet égard. Il y a certes d’autres acteurs de la Région qui ont fait des progrès dans les relations bilatérales, mais il y a plus à faire pour que cela se traduise par davantage d’actions concrètes pour contribuer à faire reculer le phénomène de l’insécurité des groupes armés pour rassurer les populations et c’est le sens de ce sommet de demain. C’est le sens de la visite que souhaitait faire le Secrétaire général des Nations-unies. Il était extrêmement motivé pour venir exprimer sa solidarité avec la République démocratique du Congo, avec la population congolaise. Mais vous savez les évolutions de la situation concernant l’Ukraine l’ont amené à différer cette visite et de rester à New-York. Il avait attaché beaucoup d’importance à ce renforcement de la coopération régionale au niveau de cette région et c’est une raison importante pour laquelle il avait souhaité participer à cette réunion personnellement », a dit en substance Jean-Pierre Lacroix.

De son côté, le Premier Ministre Sama Lukonde a salué cette visite du Secrétaire général adjoint des Nations-Unies qui tombe à un moment important où il sera procédé à l’évaluation de l’accord-cadre d’Addis-Abeba.

« Tout d’abord je voudrais remercier la présence du Secrétaire général adjoint des Nations-Unies. Cela marque, non seulement l’engagement vis-à-vis des relations que nous avons entre la République Démocratique du Congo et les Nations-Unies à travers la Monusco, et cette visite, qui a commencé par  Bunia et qui s’est poursuivie jusqu’à Goma, dans c

Laisser un commentaire