RDC : La Convention pour le Respect des Droits Humains de l’Ituri hausse le ton après la déclaration de Jules Alingete

Publicités

 

 

Jackson Bagheni

 

 

Le coordonnateur de la Convention pour le Respect des Droits Humains de l’Ituri a au cours d’une interview accordée à la rédaction de Challengeinfo.net ce mercredi 27 avril, déclaré que l’inspecteur général des Finances, Jules Alingete devrait demander pardon aux habitants de l’Ituri, Nord et Sud-Kivu.

 »Nous sommes choqués suite aux propos de Jules ALINGETE KEY tenus aux USA. Comment une haute personnalité du gouvernement congolais se permet de cracher sur les vies des millions des victimes de la guerre dans l’est de la RDC?Quand il dit qu’il n y a pas de guerre en RDC, quelle insulte, quelle honte au gouvernement congolais, quelle légèreté de langage au nom de tirer les investisseurs qui ne viendront pas ? », a dit Christophe Munyanderu.

Sur ce, le CRDH/Irumu donne un ultimatum de 24 heures à Jules Alingete pour demander pardon à la population de l’est de la RDC.

Pour lui, ce sont des propos désobligeants car même le chef de l’État reconnaît qu’il y a la guerre raison pour laquelle, il a instauré l’état de siège.

Notons que depuis plusieurs années, les congolais meurent au quotidien dans l’est de la République Démocratique du Congo.

Laisser un commentaire