RDC : la DYSOC prend acte du report sine die, de la visite du couple Royal Belge à Kinshasa

Publicités

 

 

 

Sarah Bukasa

 

 

La Dynamique pour une sortie de crise (DYSOC) de Jean-Pierre Lisanga Bonganga se félicite du fait que toutes les revendications contenues dans sa déclaration y afférente du 24 février 2022 ont été entendues par sa Majeste le Roi Philippe et la Reine Mathilde.

En effet, dans une déclaration rendue publique ce mercredi 02 mars, la DYSOC avait fustigé l’inopportunité de cette visite et son caractère provocateur à l’endroit du peuple congolais, au regard de la situation socio politique affolante que traverse la RDC, depuis la prise du pouvoir de Félix Tshisekedi.

 » La DYSOC exhorte le couple Royal Beige de visiter notre pays lorsque toutes les conditions seront réunies, à savoir notamment, la restauration de la paix et la sécurité dans tout le territoire national et plus particulièrement dans la partie est du pays, l’instauration d’un État démocratique avec la mise en place d’une Céni consensuelle et crédible différente de l’actuelle composée uniquement d’une seule famille politique, en l’occurrence l’Union dite sacrée de la Nation et d’une Cour constitutionnelle impartiale », a déclaré Lisanga Bonganga dans un communiqué officiel.

Toutefois, pour la DYSOC, toute visite du couple Royal Belge en RDC devra permettre au peuple congolais de déterrer le dossier relatif au contentieux Belgo-Congolais, lié entre autres, à l’assassinat de Patrice Emery Lumumba, premier Premier ministre.

 » Le peuple congolais se souviendra que les vaillants fils de notre pays, en l’occurrence Mpinga Kasenda, Gérard Kamanda Wa Kamanda et Maitre Nyimi Maidika Ngimbi s’étaient rendus en Belgique pour démontrer aux Belges chiffres à l’appui, que la Belgique est redevable à la RDC. D’ores et déjà, la DYSOC estime que le peuple congolais doit se mobiliser et préparer un dossier fignole, pour le soumettre le moment venu aux Belges, en vue de régler définitivement ce contentieux, au mieux de nos intérêts », a-t-il souligné.

Laisser un commentaire