RDC : « L’aile M23 de Sultani Makenga est constituée des criminels de guerre qui ne méritent pas d’être associés à un dialogue » (ACAJ)

Publicités

 

 

 

Dieumerci Diaka

 

 

Les représentants du groupe rebelle M23 qui prenaient part aux négociations à Nairobi avec le gouvernement, viennent d’être expulsés de ces assises.

L’aile M23 Sultani Makenga a lancé les hostilités ce samedi 23 avril contre les Forces Armées loyalistes à Rutshuru.

Georges Kapiamba, responsable de l’ACAJ pense que le gouvernement doit se débarrasser de cette rébellion par la force et que ces rebelles ne peuvent pas prendre part aux négociations qui ont débuté ce samedi 23 avril 2022.

 » L’aile de Sultani Makenga est constituée des criminels de guerre qui ne méritent pas d’être associés à un dialogue. Le Gouvernement devra prendre toutes les dispositions militaires qui s’imposent pour rétablir l’autorité de l’Etat dans l’Est de la RDC et obtenir leur arrestation « , explique cet activiste des droits de l’homme.

Les chefs d’États de la Communauté des pays d’Afrique de l’Est avaient recommandé au président Félix-Antoine Tshisekedi d’engager des discussions avec des groupes rebelles pour résoudre l’insécurité à l’est.

Ces consultations ont débuté ce samedi 23 avril à Nairobi, mais dans l’après-midi, les rebelles M23 aile Makenga ont lancé les hostilités contre les FARDC.

Laisser un commentaire