RDC :  » le 10e Sommet de l’accord-cadre d’Addis-Abeba confirmé à Kinshasa » (Claude Ibalanky)

Publicités

 

Dieumerci Diaka

 

 

La tenue du 10e Sommet des chefs d’État signataires de l’accord-cadre d’Addis-Abeba, est prévu le 24 février 2022 à Kinshasa. Les préparatifs vont bon train et le gouvernement congolais a déboursé tous les fonds relatifs à l’organisation.

Ces précisions ont été faites mardi 15 février, par Claude Ibalanky Ekolomba, coordonnateur du Mécanisme national de suivi (MNS) au terme d’une réunion présidée avec les ambassadeurs et représentants des pays signataires, garants et partenaires de cet accord, au cabinet du ministre des Affaires étrangères.

Le numéro 1 du MNS a rassuré que ce 10e sommet qui se tient pour la première fois en République démocratique du Congo, « est porteur de joie pour les congolais ». Car elle coïncide ainsi avec la célébration du 9e anniversaire de la signature de l’accord-cadre d’Addis-Abeba.

« Ce sommet vient à un moment décisif. À un moment où nous sommes dans l’état de siège. C’est à un moment où il y a des opérations militaires conjointes avec l’Ouganda; c’est à un moment où le chef de l’État est à son top, à son pic. C’est un moment déterminant pour le pays et pour la région. C’est justement le neuvième anniversaire de l’accord-cadre d’Addis-Abeba et ce sommet se tient le même jour. Donc c’est un double message qui est envoyé. On doit interpeller », a-t-il indiqué.

« Le chef de l’État se demande pendant 9 ans, qu’est-ce que la région a fait ? Et cette situation qui perdure va continuer jusqu’à quand ? Qu’est-ce qu’on attend de la RDC et qu’est-ce qu’on attend de tout le monde »? A-t-il laissé entendre.

Le pays en général attend des résolutions concrètes qui découleront de ce sommet avec les chefs d’État signataires de l’accord-cadre d’Addis-Abeba.

Laisser un commentaire