RDC : le caucus des députés de l’ituri appelle l’ONU d’inscrire la milice codeco sur la liste de terroriste

Publicités

 

Jackson Bagheni

Le caucus des députés nationaux et sénateurs de l’Ituri s’est dit consterné et révolté par la situation qui a prévalue la nuit du 1er février au 2 février 2022 dans le territoire de Djugu, secteur des Bahema Bajere et très précisément dans le camp des déplacés de Bule où, selon les informations à leurs possessions, 50 personnes ont été massacrées et plus 40 blessées par la milice CODECO.

Dans une déclaration parvenue à challengeinfo.net, ce caucus parlementaire condamne ces actes des massacres «cruels et inhumains» de la paisible population civile dans le site des déplacés, lieu, d’après eux, censé être sous la haute protection conformément aux principes de droit international humanitaire.

De ce fait, ces députés nationaux et sénateurs de cette contrée exigent l’ouverture «immédiate d’une enquête sérieuse et indépendante» pour établir les responsabilités.

Ils présent, par ailleurs, leurs sincères condoléances aux familles éprouvées et en même temps, ils exigent l’effectivité des opérations de la mutualisation des forces entre les FARDC et UPDF en Ituri notamment l’arrivée «immédiate» en Ituri du Premier Ministre accompagné des Ministres de l’Intérieur, de la Défense, de la Santé et celui des Affaires Sociales et Humanitaire pour donner une réponse exhaustive et holistique spécifiquement à cette population sinistrée de camp des déplacés de Bule.

 

 

Laisser un commentaire