RDC : Le retour en force de Monsieur correct sur la scène politique

Publicités

 

 

 

Sarah Bukasa

 

 

Vanté pour ses capacités managériales et son savoir-faire dans la gestion des affaires en RDC, celui qu’on appelle « le Pacificateur jusqu’au bout » vient de signer un retour musclé sur la scène politique.

En effet, cité dans l’affaire détournement des deniers publics pour le programme de 100 jours, Vital Kamerhe, Monsieur correct et honnête a su prouver son innocence sur la place publique et démontré qu’il n’était impliqué ni de loin ni de près dans cette affaire.

2 ans après, le président de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC) a fait son apparition en homme libre lors d’un tête-à-tête de 2 heures avec son plus proche allié, le Président de la République Félix Tshisekedi.

Plusieurs sujets ont été abordés entre les deux collaborateurs du ticket Fatshivit, en passant par la politique, la sécurité jusqu’au social de la population.

Pressenti Futur Premier ministre, l’ancien directeur de cabinet du chef de l’État se dit prêt à apporter de nouveau sa pierre à l’édifice. Cependant, il s’en remet à Dieu et au chef de l’État.

« Je me vois comme un citoyen congolais déterminé à aider le pays. Il ne faut pas nécessairement être président de la République ou premier ministre pour aider son pays », a-t-il fait entendre.

Et d’ajouter : « Mais la voix du peuple, c’est la voix de Dieu. Laissons Dieu s’exprimer à travers son peuple et inspirer le président de la République ».

Vital Kamerhe est l’homme sur qui Félix Tshisekedi repose actuellement sa confiance pour bien finir son quinquennat.

Honnête, sérieux, correct tels sont les qualificatifs values à Vital Kamerhe pour sa constance et sa loyauté envers le premier citoyen congolais. Le Pacificateur jouera un grand rôle au côté du chef de l’État comme Premier ministre.

Laisser un commentaire