RDC :  »Une étape à été afranchie », une phrase de Mgr Marcel Utembi énerve les militants de l’Ecidé

Publicités

 

 

Sarah Bukasa

[contact-form][contact-field label= »Nom » type= »name » required= »true » /][contact-field label= »E-mail » type= »email » required= »true » /][contact-field label= »Site web » type= »url » /][contact-field label= »Message » type= »textarea » /][/contact-form]

Le parti politique Engagement citoyen pour le développement (ECiDé) de Martin Fayulu digère mal le propos de Monsieur Marcel utembi sur le processus électoral.

En effet, ces militants ont battu le macadam ce lundi 29 novembre 2021 jusqu’au siège de la Cenco à Gombe, afin d’avoir des explications claires auprès du président de cette organisation des prêtres catholiques.

« Nous sommes venus ici pour s’imprégner des propos de Monseigneur Marcel Utembi. Il a dit après les échanges avec le président de la République Félix Tshisekedi qu’une étape a été franchie. C’est pourquoi, la population congolaise à travers sa jeunesse veut savoir qu’est-ce que ça signifie ? « , A dit Serge Welo, l’un des cadres de l’ECiDé.

À en croire ces manifestants, « seul, le départ du nouveau président de la centrale électoral, reste leurs préoccupations ». Car, pour eux , ce dernier est un membre du parti au pouvoir.

Rappelons que 48h après être reçu par le président de la République, monsieur Marcel Utembi avait déclaré qu’ « une étape avait été franchie, le bureau de la Céni est là , l’essentiel c’est d’aller de l’avant ».

Laisser un commentaire