Réforme de la loi électorale : Le Sénat jouera son rôle en toute responsabilité (Modeste Bahati)

Publicités

 

 

Rédaction

 

 

Soucieuse de voir la République Démocratique du Congo organiser des élections crédibles et apaisées, la commission justice et paix de l’église catholique et l’église du Christ au Congo ont organisé mercredi 20 avril dernier, un déjeuner d’échanges.

L’objectif de cette rencontre qui a réuni les parties prenantes aux élections est de voir cette initiative servir de cadre d’échanges citoyen susceptible de contribuer à un processus électoral inclusif transparent et apaisé en RDC.

Les organisateurs veulent, à travers ces assises, obtenir des informations crédibles et fiables auprès des institutions intervenant dans l’organisation des scrutins, afin qu’à leur tour, ils les répercutent à la population, en vue de créer la confiance au sein de la population.

Modeste Bahati Lukwebo a été convié à cet échange, en sa qualité de président du Sénat, l’un des organes intervenant dans le processus électoral à travers la production législative.

À cette occasion, le président du Sénat a soutenu que la haute chambre du Parlement congolais jouera sa partition en toute responsabilité, dans le but de favoriser la paix et la cohésion nationale pendant et après les élections de 2023.

Le déjeuner de réflexion de ce jour était ponctué par plusieurs interventions dont celle du représentant de la CENI qui a présenté l’état des opérations électorales en cours.

Le représentant de l’ONIP a, pour sa part, informé l’assistance sur les préparatifs des opérations de recensement et d’identification de la population.

Laisser un commentaire