Rentrée parlementaire : Modeste Bahati invite le gouvernement congolais à déposer le projet de budget pour l’exercice 2022 dans le délai constitutionnel

Publicités

 

 

 

S.B

 

 

Le président du Sénat a lors de l’ouverture de la session ordinaire du septembre 2022, invité le gouvernement congolais de mettre tout en œuvre pour matérialiser la vision politique du chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo dans l’élaboration du projet de budget qui doit refléter la transparence et la réalité des estimations des dépenses politiques.

Consacré essentiellement à l’examen et à l’adoption de la loi des finances 2023, Modeste Bahati a dans la foulée attiré l’attention du gouvernement Sama à déposer le projet de budget pour l’exercice 2023 dans le délai constitutionnel.

En outre, il a également demandé à la chambre basse du parlement de transmettre à temps ce projet de budget après son examen et son adoption.

Pendant ce temps, le Sénat souhaite que les débats qui seront consacrés à la loi des finances, soient de nature à améliorer les conditions de vie des citoyens congolais et à l’amélioration du climat des affaires en vue d’attirer les investisseurs pour booster la croissance économique.

Notons que cette session ordinaire a coïncidé avec la journée mondiale de la démocratie célébrée chaque 15 septembre.

Laisser un commentaire