Retrait des troupes M23 dans l’Est de la RDC : Enfin Paul Kagame fléchit devant Tshisekedi

Publicités

 

 

 

Sarah Bukasa

 

 

La tripartite de Luanda sur la situation sécuritaire dans l’Est de la République Démocratique du Congo s’est terminé par l’établissement d’une feuille de route sur la relance de la Commission mixte RDC-Rwanda.

Après une rencontre à trois, les présidents Joao Lourenço, Felix Tshisekedi et Paul Kagame n’ont pas signé de communiqué final mais ils se sont plutôt exprimés devant la presse venue.

Les trois chefs d’État ont pris l’engagement de maintenir le dialogue et d’amorcer un processus de désescalade entre Kinshasa et Kigali.

Cet objectif se fera graduellement via une feuille de route dite de Luanda axée sur la relance de la commission mixte RDC-Rwanda.

En veilleuse depuis plusieurs années, la Commission Mixte RDC-Rwanda ne s’était plus réunie.

La première rencontre de cette Commission mixte, cadre de dialogue permanent entre les deux pays, est prévue le 12 juillet prochain à Luanda en Angola.

La feuille de route de Luanda note expressis verbis « une volonté de normalisation des relations diplomatiques entre Kinshasa et Kigali »; elle prévoit aussi « la cessation immédiate des hostilités et le retrait immédiat et sans condition du M23 de ses positions en RDC ».

La feuille de route de Luanda prévoit le retour dans leur pays d’origine des réfugiés » et il y est stipulé que « toute exploitation des ressources naturelles dans la région doit se faire dans le strict respect de la souveraineté des États ».

Laisser un commentaire