Situation du carburant : Didier Budimbu et les opérateurs pétroliers se sont mis d’accord

Publicités

 

 

Rédaction

 

Une matinée d’échange d’idées et d’analyse de la situation du secteur des hydrocarbures
initiée par le ministre Didier Budimbu qui a échangé vendredi 4 février 2022 avec des opérateurs pétroliers locaux en vue de trouver des voies et moyens de trouver, de manière collective, des solutions durables aux difficultés rencontrées.

Il s’agissait de faire, en priorité, une évaluation en vue de contourner certains problèmes liés à la production, à la distribution, à la commercialisation du carburant aux normes édictées par le gouvernement.

« C’est ensemble, dans la concertation, que nous pouvons trouver des pistes de solution aux problèmes que pose le secteur », pense le numéro un des hydrocarbures en RDC.

De leur côté, les opérateurs pétroliers lui ont soumis leurs préoccupations liées notamment à l’évacuation des produits : le transport était également l’un des questions majeures évoquées.

Bien plus, le manque à gagner qui sévit dans ce secteur ainsi que celui relatif à l’approvisionnement.

Ils ont mis en avant des propositions de sortie de crise que Didier Budimbu a prises en compte. Question de les explorer de fond en comble dans l’objectif d’aller dans le sens souhaité.

Après s’être montré visiblement réceptif, la substance de l’intervention de Didier Budimbu se résumait par un défi qu’il s’est lancé, celui d’aplanir le manque à gagner dans ce secteur.

Le ministre a également proposé que les opérateurs pétroliers et les transporteurs puissent œuvrer de concert pour le plus grand bien de la population congolaise.

Le ministre envisage la mise à disposition d’un bâtiment spécialement pour les pétroliers, qui constitue une des branches importantes du domaine.

Laisser un commentaire